Foire aux questions

Vermicompost mûr :

Le vermicompost est prêt à être utilisé après une période de 2 à 3 mois minimum (maximum 6 à 12 mois). Ce produit final aura l'aspect de minuscules grains noirs.

Pour le ramasser, les deux principales méthodes de récolte sont, la méthode manuelle et la méthode de migration.

Dans les deux cas, il faut :

• préparer d'avance la nouvelle litière,

• faire jeûner les vers une semaine au préalable,

• utiliser une lumière vive.

La méthode manuelle

(plus rapide, mais elle demande davantage de manipulation)

• Renversez le contenu du bac sur une surface recouverte dune feuille de plastique.

• Étendez la litière en plusieurs petits monticules et éclairez le tout d'une lumière vive; les vers détestent la clarté intense et se faufileront au centre du tas pour y échapper.

• Enlevez d'un geste rapide la couche superficielle du dessus et des côtés de vos tas et répétez en attendant 15 minutes entre chaque prélèvement jusqu'à ce qu'il ne reste plus que les vers entassés en petite boulette. Remettez les vers sur une nouvelle litière à base carbonée.

La méthode de migration (un peu plus long mais elle demande moins de  manipulation).

Il sagit de déplacer tout le vermicompost mûr d'un côté du bac pour créer un espace vide dans la partie restante. Vous pouvez placer une séparation de carton entre les deux sections (facultatif).

• Déposez la nouvelle litière à base carbonée du côté dégagé et enfouissez-y de la nourriture pour les vers afin de les attirer. Les vers vont migrer dans cette nouvelle litière pour se nourrir, mais n'y resteront pas nécessairement.*

• Gardez le couvercle ouvert et la lumière allumée jusqu'à ce que vous ayez fini la récolte.

• Grattez quelques centimètres (1 pouce) de la surface du vermicompost mûr en attendant 15 minutes entre chaque prélèvement.

• Arrivés au fond, rajoutez de la litière à base carbonée afin de pouvoir continuer à vermicomposter.

*s'il y a une séparation de carton, les vers vont passer par les côtés, par en dessous et même au travers en la mangeant !

Le nouveau compost est excellent pour la germination (croissance), le transplantage et le repiquage (stress). Il peut-être ajouté à la terre de vos plantes d'intérieur, dans une proportion de 1/3 de vermicompost mûr pour 2/3 de terreau et jusqu'à moitié/moitié pour les plantes gourmandes. À l'extérieur, vous pouvez en ajouter un litre par mètre carré.

Ce compost peut aussi servir de médicament pour les plantes malades :

• Enlevez deux à cinq cm (un à deux pouces) de terre du pot de votre plante malade en ayant soin de ne pas déranger ses racines,

• Remplacez la terre par du vermicompost.

Ce procédé fait merveille dans la plupart des cas.

La ferme Pousse-menu   •    216, promenade Ronald, Montréal-ouest, QC H4X 1M8   •    T. 514 486-2345   •    F. 514 486-8819   •    info@pousse-menu.com   •    ENGLISH SITE